Qu’est-ce qu’une balise canonical?

La balise canonical indique à Google la page qui représente la copie maître d’une page de plusieurs pages qui ont le même contenu. Elle prévient Google d’identifier votre contenu comme une copie lorsque deux pages ont un contenu identique.La balise est utilisée de cette façon :<link rel= »canonical » href= »https://daneautruong.com » />On indique à Google que nous sommes conscients que la page est similaire et qu’il ne doit pas nous pénaliser pour ça. Un exemple simple est la page d’accueil : un site web peut avoir plusieurs versions de sa page d’accueil :
  • http://www.example.com
  • https://www.example.com
  • http://example.com
  • http://example.com/index.php
Dans cet exemple, l’utilisateur ne voit qu’une page, mais l’engin de recherche en voit quatre.La balise est habituellement placée dans la section <head> de la page. 

Pourquoi utiliser cette balise ?

On utilise cette balise pour prévenir la perception de contenu dupliqué sur votre site web par les engins de recherches. Cela évite à l’engin de recherches de regarder à travers tout le site web à chaque fois et évite aussi que vous soyez identifié comme ayant du contenu dupliqué.Notez, et ceci est très important, que Google n’est plus supposé afficher les pages qui sont considérées comme du duplicata. Il faut donc utiliser cette balise seulement si Google peut oublier cette page. Si pour une raison spécifique, vous devez garder l’affichage d’une page, ne pas utiliser de canonical.Par contre, il peut décider de ne pas écouter votre règle canonical si celui-ci décide que c’était une page différente. 

Les meilleures pratiques d’utilisation de la balise canonical

Éviter les signaux mixesUn site web ne peut dire à Google que A est un canonical de B et que B est un canonical de A. Cela rend confuse la lecture des pages pour Google. Il ne saura plus qu’elle est la page principale et affichera peut-être la mauvaise page. Canoniser les pages presque pareilsQuand on pense à la balise canonical, on pense surtout aux pages qui sont complètement identiques, comme différentes URL de la page d’accueil. Par contre, il faut aussi faire attention avec les pages qui sont presque pareilles, comme celles d’un produit disponible en différentes devises. Celui-ci peut s’afficher de plusieurs façons avec seulement le signe de la devise qui change, et donc être considéré comme étant du contenu dupliqué. Il en va de même avec des variables comme des pages uniques (et identiques) pour les tailles, grandeurs ou l’emplacement. Contenu similaire sur différents domainesVous pouvez aussi vous servir cette balise pour du contenu sur différents noms de domaine. Par exemple, si vous utilisez le même contenu sur différents blogues, vous devez indiquer à Google que c’est voulu. Utilisez les canonical pour identifier les duplicatas. L’utilisation peut se faire sur la page elle-mêmeImaginez que les pages X, Y  et Z affichent le même contenu et que X est la page principale. Dans ce cas, utilisez la balise canonical pour indiquer à Google que X est canonical à elle-même. Canonical VS 301Vous devez comprendre la différence majeure entre une balise canonical et faire une redirection 301. Une redirection 301 redirige l’utilisateur et la page/URL originelle ne sera plus affichée. Si vous faites une redirection 301 de A vers B, la page A n’est plus consultable par l’utilisateur. Par contre, si vous faites une relation canonical, l’utilisateur a toujours accès, mais Google comprend que la page est du contenu identique. Il n’existe pas de règle de pouce pour décider entre les deux façon de faire: votre décision sera faite cas par cas.