9 mythes sur le référencement organique (SEO) qui perdurent depuis trop longtemps

Le référencement organique est une discipline dure à comprendre. C’est fondé sur beaucoup de croyances étant donné que Google ne dit pas exactement ce qu’il faut faire pour être premier dans les résultats organiques. En tant qu’expert (ou utilisateur), on apprend donc chaque jour du référencement organique à travers ce qu’on peut lire ou entendre. Cela a donc causé beaucoup de croyances populaires et beaucoup de mythes sur le référencement organique (mythes sur le SEO) à se propager de façon naturelle. Parfois, ce sont même des choses qui ont été vraies pendant un temps, mais que Google a changé d’idée.De plus, étant donné qu’il y a de l’argent qui est en jeu à cause de la valeur d’être premier, plusieurs personnes ont profité de cet engouement pour profiter de la méconnaissance des gens pour vendre des services qui ne sont plus adaptés pour les réalités du web actuelles.C’est pourquoi cet article a pour but de démystifier différentes croyances ou dires que vous auriez personnellement (ou un collègue) entendu. 

« Il y a une recette à suivre pour tous les sites web »

Il y a des bonnes pratiques pour tous les sites web, mais selon l’industrie, le type d’entreprise ou encore des réalités bien précises à votre entreprise, il y a des spécificités importantes à prendre en compte. C’est pourquoi il faut faire attention à tous les articles de blogue qui présentent la solution miracle pour avoir un meilleur référencement organique.Par exemple, Ricardo doit identifier les recettes sur son site web pour informer Google de la durée de préparation et les ingrédients, sauf si vous êtes un site web de recettes, vous n’aurez pas besoin d’analyser cette partie. Chaque industrie a ses propres règles afin d’être optimal. 

« C’est magique »

Mon dieu, c’est bien tout sauf magique. Le référencement organique est un peu comme le contraire de la magie. Alors que la magie ça n’existe pas et que ça se fait de façon instantanée si ça existait, le référencement organique est un travail de longue haleine qui n’agit pas rapidement. Certains changements effectués auront une répercussion rapide, mais la majorité auront un impact à long terme.Voici les visites provenant des résultats organiques pour le site web daneautruong.com. Dans notre cas, c’est en ajoutant plus de contenu qu’on a réussit à augmenter le trafic provenant des résultats organiques.  

« C’est juste avoir les bons mots-clés »

Le référencement organique est beaucoup une histoire de mots-clés, mais ce n’est pas ça qui va faire toute la différence. Au-delà du mot-clé, le site web doit être lisible facilement par les engins de recherches, celui-ci doit être reconnu/populaire et le contenu doit être intéressant. Un audit SEO est la meilleure façon de bien commencer ce travail.En 2000, c’était positif (pour le référencement organique) d’ajouter le plus de mots-clés possible sur un site web, maintenant Google n’apprécie plus cette technique, les utilisateurs non plus d’ailleurs. 

« Quand je me cherche dans Google, j’apparais. Je dois bien faire ça. »

C’est la pire façon de vérifier si vous êtes présent sur un mot-clé. Google personnifie les résultats de recherches selon quelques facteurs, dont les sites web que vous avez visité et l’emplacement actuel où vous êtes. Donc, si vous êtes exactement dans votre entreprise pour faire une recherche, il se peut que Google vous l’affiche en premier, car il voit que vous êtes littéralement dans l’entreprise.La meilleure façon de savoir si vous apparaissez sur un mot-clé est d’utiliser Google Search Console

« La publicité Google Ads aide le référencement organique »

La publicité Google Ads n’aide pas le référencement organique, c’est aussi simple que cela. C’est deux outils différents qui cohabitent ensemble et ont des similitudes, mais dont il n’y a pas d’impact direct l’un sur l’autre pour Google.Pour l’utilisateur, c’est une autre histoire, car s’il voit la publicité en non-organique, il aura plus de chances de chercher la compagnie de façon organique, par exemple. Par contre, ce n’est pas une affirmation vraie pour toutes les campagnes/entreprise. 

« On m’a appelé pour ajouter mon site sur un répertoire pour être présent dans Google »

Vous êtes déjà présent dans Google dès que votre site web existe. Ça ne veut pas dire qu’il ne faut l’aider à vous trouver (grâce au référencement organique)! Par contre, il n’y a pas de répertoire à ajouter votre site, pas de formulaire à remplir et pas de frais à payer. Les répertoires peuvent aider au référencement organique de votre site web, mais c’est une toute autre histoire. En simple : ce n’est pas tous les répertoires qui sont bien vus par Google. Faites attention avec les répertoires.

 

« On m’a appelé en me promettant la place no. 1 sur X Y Z »

Quand un charlatan vous appelle, c’est le genre de choses qu’il promettra. Il y a plusieurs choses à prendre en compte quand on se fait dire cela :
  • Les résultats de recherches sont personnalisés
  • Les positions bougent dans le temps
  • Personne ne peut contrôler Google
  • Si une personne peut vous assurer une position, c’est louche, car c’est impossible
Vous voulez être premier sur un terme (mot clé) que vous inventez ? Il est fort possible que vous arriviez facilement. Mais si ce n’est pas le cas, je me méfierais quand on vous promet quelque chose du genre. Dans certaines industries, être premier sur un terme vaut extrêmement cher, ce n’est pas fait pour être simple. 

« bla bla bla 411 »

Si un site web avec 411 dans l’adresse vous approche, cela ne veut pas dire que l’entreprise est derrière ce numéro. Utiliser 411 dans son domaine est utile pour faire penser aux gens que c’est le fameux bottin/service téléphonique, mais ce n’est pas le cas. Faites une recherche avec 411 et vous pourrez voir que beaucoup de sites utilisent 411 dans leur nom de domaine. C’est très louche. Souvent, ces gens vont dire que vous allez apparaître premier dans les résultats de recherches. Ce que ça ne dit pas, c’est que c’est seulement sur LEUR répertoire que vous serez premier, pas sur Google. 

« C’est quelque chose à faire une fois et c’est fini »

Le référencement organique est un mix de « une fois » et une pensée stratégique à adopter. Il y a plusieurs modifications possibles qui sont à faire une fois qui auront un impact sur le référencement organique. À mes yeux, une entreprise qui veut améliorer son référencement organique, devrait prendre du temps chaque semaine pour :
  • améliorer son site web,
  • adapter son site web ,
  • suivre les recherches des utilisateurs en créant/modifiant du contenu.
 Thoma.