8 pistes pour analyser votre site web grâce à Google Analytics

Quoi regarder dans Google Analytics? Voici une question qui peut sembler simple à répondre en ouvrant la page de Google Analytics, mais qui peut facilement se transformer en regarder des chiffres sans comprendre ce qu’il se passe d’important sur le site web.

Nous allons donc tenter de démystifier l’analyse de Google Analytics en vous donnant des pistes qui permettent d’analyser un site web grâce à Google Analytics!

Prenez note que pour simplifier les captures d’écran, toutes les captures d’écran proviennent du compte de données ouverte de Google Merchandise Store, disponible ici.

Mise en garde : Ces pistes ont pour but de vous faire aller plus loin que seulement regarder le nombre de visiteurs, le nombre de pages vues et toutes les métriques de base. Bien que celles-ci peuvent être importantes, le but de ce guide est de justement aller plus loin que seulement ces métriques afin de vraiment comprendre l’intention de l’utilisateur avec votre site web.1. Vérifier que la démographie de votre site web est celle de votre public cibleIl est possible de voir l’âge et la géolocalisation des visiteurs de votre site web. Pour se faire, c’est très simple, il suffit de se diriger vers la sous-section « Données démographiques » de la section « Audience ».Ensuite, vous pourrez voir si l’âge et la région géographique correspondent à votre cible. Cela peut être très important dans des cas que votre public cible est très précis au niveau du lieu ou de l’âge. Sinon, cela peut vous donner des insights sur quel genre d’audience est attiré par votre contenu.Cela vous permettra d’analyser le contenu en lien avec l’âge. Vous pouvez même sortir le contenu le plus populaire selon l’âge en ajoutant un filtre :Dans le cas du Google Merchandise store, le résultat est le suivant :En passant, vous devriez faire le même exercice pour le lieu géographique, cela pourrait s’avérer très important. De plus, étant donné qu’on peut aller jusqu’à regarder au niveau de la ville, cela peut avoir un impact pour des entreprises locales.2. Est-ce que le référencement naturel (SEO) est vraiment là pour les bonnes raisons : Vérifier le traffic SEO selon la page de tombéeÉtant donné qu’on ne peut pas vérifier selon le mot-clé à cause de la vie privée, on doit se retourner vers la page de tombée. (Bien sûr, Search Console existe aussi)Pour se faire, il faut sélectionner la dimension source/medium, ensuite afficher la page de tombée comme dimension secondaire et ajouter un filtre sur « google/organic » :Voici le résultat sur le site de Google :Vous pouvez ensuite voir les statistiques de performances en regardant les différentes colonnes. 3. Vérifier le Goal flow pour identifier les sources les moins pertinentesIl peut arrive que certaines sources sont très bonnes pour apporter des ajouts au panier, mais pas des achats. Il faudrait donc se questionner si la source n’a pas un message contradictoire au site web. C’est pour cette raison que Google Analytics possède l’outil Goal Flow qui vous permet une meilleure visualisation du trajet des utilisateurs.Pour trouver le goal flow, il suffit de se rendre dans la section Goal, sous-section Goal Flow: 4. Vérifier les pages avec un taux de sortie trop élévéPour se faire, il suffit de se rendre à la sous-dimension « Pages de sortie » dans le menu « Contenu du site » de la section « Comportement ». Cela vous permet de voir les pages qui sont la dernière page vue par l’utilisateur, donc une page qu’il a utilisé comme sortie.
Conseil : Ajouter un filtre pour éliminer les pages en dessous de 100 pages vues pour simplifier la visualisation. Pour se faire, cliquez sur « advanced » à côté de la loupe :
Et ensuite choisir le bon filtre (Vous pouvez augmenter ce chiffre selon le nombre de visites sur votre site web) : Voici donc le résultat pour le Google Merchandise Store:On peut voir que la marque Youtube, la FAQ et les écouteurs réducteurs de bruit ont peut-être un problème. Je devrais poursuivre l’analyse sur ces pages pour tenter de trouver ce qui ne va pas si j’étais le gestionnaire e-commerce du magasin. 5. Vérifier les pages avec un haut taux de rebondUn rebond est quand un utilisateur arrive sur une page et repart tout de suite sans cliquer sur un lien interne ou en ne déclenchant pas d’événement. Cela est généralement attribué à une page qui ne répondra pas aux besoins de l’utilisateur. Il arrivera certains que qu’une page peut avoir un haut taux de rebond et que c’est normal, surtout quand le site contient beaucoup d’informations sur la même page.Premièrement, afficher toutes les pages du site web. Ensuite, vous voudrez classer par taux de rebond. N’oubliez pas de filtrer pour prendre seulement les pages avec un minimum de x pages vues.  6. Regarder les pages les plus utilisées comme page de tombée et vérifier que celles-ci ont assez d’informations.Si une page est, malgré elle, une page de tombée, il faut s’assurer que la page donne assez d’informations sur la marque, sur les produits ou sur tout ce qui pourrait être important pour vous. Il arrive parfois que certaines pages sont plus populaires que prévues comme page de tombée, il faut donc s’adapter selon le comportement des utilisateurs.  7. Vérifier le contenu qui mériterait une mise à jour de <title> ou de meta description grâce à Search ConsoleEn regardant les données de Search Console, vous pouvez voir le nombre d’impressions, le CTR et la position moyenne des pages de tombées ou selon la requête faite dans Google. Cela est intéressant, mais il y a toujours un très grand nombre de pages ou de mots-clés affichés. C’est pourquoi nous pouvons essayer de regarder seulement les pages qui ont une position moyenne d’au moins trois pour se rendre compte que si le CTR est bas, c’est que la balise <title> ou la meta description de la page ne sont pas assez attrayantes.Exemple :(Dans le cas de Google, on peut présumer que plusieurs personnes cherchent des mots sur Google sans pour autant vouloir de la marchandise Google, mais plus par erreur). 8. Vérifier les canaux aidant le plus à la conversion (les conversions assistées)Il peut être facile de regarder seulement les conversions pour vérifier la validité des sources de trafic, par contre, il ne faut pas oublier les sources de trafic qui ont aidé à la conversion avec les conversions assistées. Cela peut nous donner plus d’informations sur ce qui facilite la conversion VS ce qui déclenche la conversion. Deux écrans différents pourront nous aider.Premièrement, les conversions assistées : et les Top Conversion Paths J’espère que ces pistes vous auront été utiles. Sinon, pour vraiment avoir des données intéressantes de Google Analytics, il faut ajouter des événements et des Goals, mais c’est une autre histoire!Thoma.